Le livre du mois

Sous cette rubrique, nous présentons chaque mois un ouvrage de notre bibliothèque qui revêt une importance particulière sur le plan esthétique, bibliographique ou historique.


La bière et la pharmacie

Notre bibliothèque compte de nombreux ouvrages et documents qui analysent et illustrent les différentes facettes du passé de la pharmacie. Ils sont catalogués sous la catégorie "H". Le nombre de thèses, cataloguées dans la catégorie "D", est également élevé. Nous sommes particulièrement heureux que Sara Ruppen, membre du Conseil de fondation de notre fondation, nous ait offert sa thèse de doctorat qui vient d'être publiée sous forme imprimée. Ce livre impressionnant de 613 pages a été publié par la Wissenschaftliche Verlagsgesellschaft Stuttgart sous le n° 124 dans la série "Quellen und Studien zur Geschichte der Pharmazie" (Sources et études sur l'histoire de la pharmacie) et porte le titre

 

Brasseur et pharmacien - une étrange union personnelle. Une contribution à l'histoire pharmaceutique de la bière. 

 

Voici une description du contenu tel qu'il apparaît sur la couverture du livre :

 

"Dans les pharmacies, la bière brune est parfois utilisée comme liquide, au lieu de l'eau, pour faire des infusions et des décoctions. Cette déclaration du pharmacien de la cour de Berlin, Caspar Neumann donne à penser car il mentionne la bière comme moyen de produire des médicaments. Du point de vue actuel, cela semble discutable puisque nous connaissons les effets néfastes de l'alcool. Mais comment était-ce dans le passé ? Et quel rôle la bière a-t-elle joué dans la vie des pharmaciens, des fabricants de médicaments ? Cette question conduit à une approche passionnante de la manière dont l'histoire de la brasserie peut être étudiée du point de vue d'un groupe professionnel spécifique, en l'occurrence les pharmaciens. À cette fin, de nombreuses sources primaires et secondaires, telles que des revues pharmaceutiques, des quotidiens, des manuels scolaires, des guides et des pharmacopées, des pharmacopées, des dossiers d'immatriculation et des rapports de laboratoire ont été évalués. La présente étude montre que les pharmaciens ont rencontré la bière de différentes manières dans leur vie quotidienne : la bière était utilisée pour produire ou prendre des médicaments ; il était souvent du ressort des pharmaciens de déterminer la composition de la bière et la présence d'additifs illicites ; certains pharmaciens ont changé de profession et ont fondé des brasseries ou même des écoles de brassage. Le travail sur la question de l'importance de la bière pour les pharmaciens a permis de faire de nouvelles découvertes qui comblent les lacunes dans les connaissances sur l'histoire de la brasserie et de la pharmacie et donnent une impulsion à la recherche.

 

Quelques éléments du texte: présence de la bière dans les pharmacopées, manuels, guides et livres de prescription, bière dans l'alchimie, dans les revues pharmaceutiques, bières de santé, bières condensées, bières comme remèdes secrets, additifs de la bière tels que l'acide picrique, la picrotoxine, la belladone, l'arsenic, l'acide salicylique, édulcorants ou écorce de nerprun, analyse de la bière, pharmaciens qui ont contribué de manière importante au développement de la science brassicole, tels que Carl Lintner, Max von Pettenkofer, Cajetan Georg Kaiser, Sigismund Friedrich Hermbstaedt, Ludwig Andreas Buchner, Georg Dragendorff, Oscar Dietzsch, Robert Stierlin-Hauser ou Albert Doemens


Commander

Le livre peut être commandé auprès de notre fondation. En librairie, le livre coûte environ 50 francs. Les visiteurs de ce site peuvent l'obtenir à un prix préférentiel de 44 francs, frais de port et d'emballage compris (livraison en Suisse). Veuillez envoyer la commande à info@hbsp.ch.