Le livre du mois

Sous cette rubrique, nous présentons chaque mois un ouvrage de notre bibliothèque qui revêt une importance particulière sur le plan esthétique, bibliographique ou historique.


Le LSD à la campagne

Grâce à la médiation de notre fondation, des pièces importantes des archives de Albert Hofmann, le chimiste qui découvrit le LSD furent transportées il y a quelques années à Berne dans les archives de l'Institut d'histoire de la médecine.

Par la suite, l'historien des sciences Beat Bächi a travaillé sur certaines parties des archives dans le cadre d'un projet du FNS, ce qui a abouti à un livre qu'il a offert à notre bibliothèque et qui fait maintenant partie de notre collection. Il accompagne ainsi un autre ouvrage sur le LSD de notre bibliothèque.

Voici une description de l'œuvre telle que présentée par l'éditeur.

La recherche sur les substances psychédéliques connaît actuellement une renaissance. Pendant des décennies, le LSD et la psilocybine, prônés par les beatniks et les hippies en tant que drogues de protestation, ont été mal vus. Ils sont pourtant à nouveau considérés comme des substances porteuses d'espoir. Mais comment l'ergot, la matière première agricole du LSD, est-il arrivé dans les laboratoires de l'industrie pharmaceutique ? Et comment une drogue psychiatrique potentielle est-elle devenue une icône de la contre-culture ?

Le livre de Beat Bächi ne met pas une nouvelle fois en lumière les lieux et les acteurs connus - Harvard, San Francisco ou Timothy Leary. Il commence plutôt par la culture de l'ergot dans l'Emmental et dans l'arrière-pays lucernois, et ce, bien avant les récits habituels des hippies. Le chemin qui mène des champs suisses à la psychiatrie et à la contre-culture, en passant par les laboratoires de l'entreprise chimique Sandoz, est long et nécessite des explications. Pour être un phare d'espoir pour un mouvement anticapitaliste, la substance devait d'abord entrer en contact avec les champignons magiques mexicains, qui étaient échangés comme la "chair des dieux" des Aztèques. Dans la transformation de ces champignons magiques en une substance chimique, la psilocybine, les projets de barrages, les communautés indigènes, les anthropologues, les missionnaires, les avions, les animaux de bât et les banquiers ont joué un rôle central.

L'objectif de l'ouvrage est de mettre en évidence les liens entre la pratique de la culture de l'ergot en Suisse et le travail anthropologique, missionnaire, linguistique, biologique et mycologique de terrain dans la Sierra Mazateca. Ce n'est qu'en se concentrant sur l'histoire de la production et la matérialité de ces substances que l'on peut comprendre à quel point les psychotropes étaient et sont toujours changeants : comme remèdes en psychiatrie, comme médecine indigène, comme drogues hippies ou même comme agents de guerre militaire.


Références bibliographiques

Beat Bächi

LSD AUF DEM LAND

Produktion und kollektive Wirkung psychotroper Stoffe

346 Seiten, 30 Abb., geb. Schutzumschlag

ISBN 978-3-8353-9125-3 (2020)